🚚 Faites vous livrer sur votre lieu de vacances dans un de nos 1800 points relais ☀️

Qui sommes-nous ?

Poiscaille, c'est le panier de la mer 100% français et durable.

Inspiré des AMAPs ou des paniers de producteurs, Poiscaille achète poissons, coquillages et crustacés en direct des pêcheurs pour proposer au consommateur des produits objectivement frais, durables et éthiques.
Chez Poiscaille, on oublie le terme de "panier" et on parle de "Casier de la mer". Nos abonnés choisissent leur fréquence de livraison, leur point de retrait et le contenu de leur Casier.
Pas d'engagement, beaucoup de flexibilité mais surtout un système d'abonnement qui permet de limiter les pertes et assurer un revenu stable aux pêcheurs du réseau toute l'année. C'est donc gagnant pour tout le monde : les abonnés, les pêcheurs et les océans.
Il est également possible de profiter de Poiscaille "à la carte" sans passer par l'abonnement, ça se passe sur notre boutique en ligne, mais vous y trouverez surtout des produits dits "d'épicerie de la mer" et coquillages, tandis que les poissons frétillent en masse dans les Casiers des abonnés.
L'abonnement au panier de la mer flexible et sans engagement, livré dans toute la France !

On s'engage pour des produits de qualité

Sorties à la journée uniquement. Le poisson est débarqué le jour où il a été pêché, pour un maximum de fraîcheur.

Sorties à la journée uniquement

Le poisson est débarqué le jour où il a été pêché, pour s’assurer de la date de pêche et garantir un maximum de fraîcheur.

Poisson ultra-frais. 72 heures max entre la mer et votre assiette, contre 8 à 10 jours dans la grande distribution.

Produits ultra-frais

72h max entre la mer et votre assiette, contre 8 à 10 jours dans la grande distribution.

Poisson 100% sauvage. Pas d’élevage chez Poiscaille. Huîtres nées en mer. Moules élevées sur cordes.

100% sauvage

Pas d’élevage chez Poiscaille, ainsi on garantit des poissons sans antibiotiques, sans traitement et nourris dans leur environnement naturel.

Appel à l'action - Abonnement - Pêcheur 1

J'achète du poisson 100% français

Je soutiens la petite pêche artisanale 100% française en m'abonnant aux Casiers de la mer Poiscaille.

Edito : Charles Guirriec, fondateur de Poiscaille

"Je suis fan de pêche depuis l’enfance. Je passais tout l’été sur les plages de Royan, à cuisiner mes prises avec ma grand-mère. Devenu ingénieur halieute, j’ai démarré ma carrière sur les navires de pêche, à compter les poissons. J’ai embarqué sur des chalutiers intensifs comme sur des petits navires côtiers. J’ai alors croisé des pêcheurs qui pratiquaient la vente directe, et pouvaient compter sur de bons prix de vente pour sortir moins souvent. J’ai ensuite troqué le ciré et les bottes pour le costume cravate, au Ministère de l’Agriculture, à la Direction des Pêches (DGAMPA)."
C’est dans les AMAP de la capitale que tout s’est ensuite accéléré pour Charles. Inspiré par les modèles de paniers de légumes, une idée lui trottait dans la tête... A force d’en parler, il a fini par le faire. Nous sommes en 2013, et il achète la première Poiscaille mobile, une camionnette réfrigérée, en parallèle du boulot au Ministère. 
Un nouveau modèle qui proposerait uniquement du poisson sauvage, français, issu de la petite pêche, et qui garantirait une meilleure rémunération aux pêcheurs vertueux. C'était lancé.  
Charles Guirriec, fondateur de Poiscaille brandissant un homard bleu breton
Equipe Poiscaille en team building dans une ferme pédagogique

Soixante passionnés de la mer sur le pont !

Poiscaille c'est plus de 15 métiers différents réunis pour une seule et même cause : prouver qu'il est possible de consommer des produits de la mer tout en luttant contre la surpêche.

Nos équipes d'approvisionnement ont une formation d'ingénieurs halieutes. Ils sont à la fois proches des pêcheurs à la côte, et quotidiennement aux manettes pour garnir les Casiers de la mer avec un assortiment varié de produits. Pas une mince affaire lorsque la météo n'est pas favorable !
Nos équipes commerciales sont issues d'une formation académique "classique". Et pourtant on retrouve au gouvernail une capitaine au profil atypique, qui a été expatriée plusieurs années pour sensibiliser à la fragilisation des fonds marins.
Dans l'équipe de préparation de commandes, une grande diversité de profils tous plus surprenants les uns que les autres. Certains arrivent par exemple à deviner le contenu d'un Casier avec précision rien qu'en tâtant son emballage.
Bien d'autres histoires de vie complètent ce tableau. Vous l'aurez compris, l'équipage de Poiscaille est aussi unique que sa cause.

22000 abonnés nous font aujourd'hui confiance !

Démarrer l'aventure

Choisir le panier Poiscaille, c'est préserver la ressource !

Pas de chalut, pas de drague. Préservation des fonds marins avec des techniques de pêche douces.

Pas de chalut, pas de drague

Préservation des fonds marins avec des techniques de pêche douceset sélectives.

Pêcheurs mieux rémunérés. Trente pourcent au dessus des prix du reste de la filière.

Pêcheurs mieux rémunérés

30% au dessus des prix du reste de la filière. Gagner plus tout en réduisant l’effort de pêche, c’est possible.

Valorisation de toutes les espèces de poissons, pour éviter les rejets.

Valorisation de toutes les espèces

On achète toutes les espèces, les connues comme les espèces oubliées, pour éviter les rejets.

Appel à l'action - Abonnement - Cuisine préparation femme marmite

J'apprends à cuisiner la mer en toute simplicité 🍽

S'abonner aux Casiers de la mer Poiscaille c'est recevoir à la maison des produits de la mer accompagnés de nos tutos et astuces pour un succès garanti.

Pour aller plus loin...

Les Français consomment 35 kg de poisson et de fruits de mer par an. Mais seuls 12 kg sont pêchés en France. Et sur ces 12 kg pêchés en France, seuls 4 kg sont issus de la petite pêche côtière. 
La situation est paradoxale : nous importons en masse saumon, cabillaud et crevettes tropicales, alors que nos pêcheurs locaux évitent de capturer tacauds, araignées de mer, vieilles, mulets et plusieurs dizaines d’espèces au total. Ces poissons sont abondants mais boudés par le marché. 
L’autre réalité, c’est qu’il n’existe, à la pêche, aucun label garantissant, comme le label AB, une meilleure rémunération aux pêcheurs. C’est l’offre et la demande qui jouent, les prix se fixent chaque matin à la criée, avec des enchères qui varient fortement (de 1 à 10). Pour beaucoup de pêcheurs, le meilleur moyen de garantir un bon revenu est de pêcher des volumes importants et de concentrer leurs efforts sur les espèces les plus demandées... Au détriment de leur santé et de celle des océans.  
C’est face à ces aberrations que Poiscaille existe. Avec la conviction que, pour lutter contre la surpêche, il faut permettre aux pêcheurs de gagner plus aujourd’hui, pour leur permettre de pêcher moins demain.
On vous conseille fortement d'écouter les podcasts suivants pour mieux comprendre le secteur et nos ambitions :
Débarque de coquilles Saint-Jacques sur le port de Saint-Malo
Appel à l'action - Abonnement - Partage repas

Je démarre ma transition alimentaire, par la mer !

En m'abonnant aux Casiers de la mer Poiscaille, je m'engage résolument sur la voie d'une alimentation compatible avec les limites planétaires.